2006 La reconstruction

Pas de victoire non plus cette année, mais les progrès se font sentir.

La sauce ayant pris il est decidé de structurer le club. Un nouveau comité est mis en place avec Bernard Schopfer à la présidence et Alain Valvona à la vice-présidence, Pierre-Alain Schweizer s’occupant de la direction technique.

Après quelques matchs, un revenant, Jacques Rioux, se propose d’entraîner l’équipe en compagnie de Pierre-Alain et Giorgio Mancuso.

 

Les joueurs peuvent recommencer leurs petites spécialités qui ont fait l’histoire du club :

 

C’est un QB encore bourré qui est tiré hors de son lit pour aller jouer son match à Lausanne. Il ne jouera d’ailleurs jamais aussi bien que ce jour-là…….

 

Un autre joueur, en meilleur état mais craignant de rester endormi, viendra squatter la maison du président au petit matin en profitant de grimper par une échelle trouvée dans le jardin….

 

2007 20 ans

En cette année de jubilé les Rhinos alignent leurs premières victoires. Les équipes de Morges (26-6) , Yverdon (22-6) et surtout Neuchâtel (14-12) perdent des plumes contre les Montheysans. Les Saints et Cardinals ne s’imposent que par 14-8 et 12-8. Il manque vraiment peu au Rhinos pour faire partie des meilleurs.

 

Pour étoffer un effectif toujours un peu juste, surtout au niveau des linemen, on n’hésite pas à faire appel aux dinosaures. Alain, 37 ans, et Bernard, tout juste un demi-siècle au compteur, reprennent du service pour quelques matchs et surtout pour celui de la fête des 20ans où ils sont rejoints par Benoît Bosi, plus tout neuf lui non plus avec ses 38 balais.

Les Rhinos font jeu égal durant toute la première mi-temps mais s’inclinent tout de même une nouvelle fois face à leur adversaire des premiers jours, les Sharks de Lausanne.

 

Même si le succès sportif n’est pas au rendez-vous la fête est belle, d’autant plus qu’un tournoi de flag joué la veille a réuni pas mal d’anciens joueurs de la belle époque.

 

Les Rhinos sont repartis pour une nouvelle décennie.

 

2008 Juniors et élites en finale

Poursuite du développement du club. Une équipe junior est formée. Pas mal de ses membres jouent depuis le début du renouveau des Rhinos et l’équipe est très compétitive. Elle débute très bien son championnat mais elle rate de peu la médaille de bronze en s’inclinant 14-18 en petite finale face aux Whoppers.

 

Du côté de l’élite, les Montheysans se qualifient pour la première fois pour les demi-finales. Ils devront malheureusement se contenter de la petite finale où ils s’inclineront face aux…. Sharks.

 

2009 La confirmation

Curieusement l’équipe fanion se classe moins bien cette année-là mais dans sa manière de jouer elle marquera les esprits et cette saison restera pour beaucoup comme la meilleure depuis les années NSFL. Alain reprend la direction de l’équipe et son coaching fait merveille.

 

Les Rhinos ne craignent personne. Les Centurions (14-3), Bandits (28-6) et Knights (18-6) sont défaits. Les équipes finalistes doivent lutter d’arrache-pied pour l’emporter, souvent avec à peine un touchdown d’écart, à l'image des Saints (6-14) et Lucaf (ex-Sharks 14-22).

 

Les juniors seront plus décevants. Après un départ en fanfare, 64-6 contre les Bandits qui donne à penser que le meilleur est arrivé, ils finiront le championnat en perdant 0-8 contre le même adversaire. Le manque d'effectif leur aura été fatal.

 

Plus de satisfaction du côté d'une nouvelle discipline, le flag football. Une équipe est formée à partir d'anciens et de joueurs élite. Pour sa première participation elle remporte la médaille de bronze.